Autres saveurs du bassin de l'Adour

 
  Les Salaisons Pyrénéennes produisent toute une gamme de spécialités régionales, à partir du porc certifié pour le  jambon de Bayonne.
Vous avez donc la garantie d’une traçabilité totale de la qualité de la matière première utilisée pour nos produits.
"Le saucisson des Salaisons Pyrénéennes"

C'est du coeur des Pyrénées, dans le secret des vallées profondes et encaissées, que proviennent les recettes de ces saucissons généreux, au parfum ample, au goût subtil et aux saveurs variées.

Une gamme traditionnelle aux noms qui fleurent bon le terroir :

  • ainsi, le Casan, une appellation locale qui signifie "fait avec amour à la maison"
  • ou encore A Nouste, qui veut dire tout simplement "Chez nous".

"le Casan"
le casan

"A Nouste"
le saucisson "A Nouste"

Le saucisson Casan a un parfum et une personnalité exceptionnelle

Le "A Nouste", issu d'une vieille recette béarnaise est plus corsé et plus relevé

Ces saucissons de race présentent des caractéristiques incontournables :
  • gros hachage (la qualité de la viande s’y lit en toute transparence, pas de bas morceaux ni de gras camouflés)
  • texture bien liée, sans croûte périphérique (c’est la preuve d’une lente maturation)
  • embossage en boyau naturel.
 
"Les ventrèches des Pyrénées"

La ventrèche, est le nom donné dans le sud-ouest à la poitrine séchée.

"La Bigourdane".

La Bigourdane est la ventrèche, salée au sel sec, recouverte en surface d’un poivre non piquant mais très parfumé.
La Bigourdane des Salaisons Pyrénéennes est tendre et forte à la fois.

"La ventrèche roulée".

La poitrine roulée : un grand classique qui se distingue par la finesse de son goût.

la bigourdane
la Bigourdane

 
"La Coppa des Pyrénées".

 

La Coppa, dont la recette est d’origine italienne, est faite à partir de l'échine du porc que nous faisons mariner dans du " Pacherenc  sec", vin blanc du Madirannais.
C’est un véritable morceau de choix, au goût très raffiné, très apprécié des gourmets et des connaisseurs.

la coppa
la Coppa

  LE SAVIEZ-VOUS ?
Aux Salaisons Pyrénéennes, nous avons été les premiers à produire du Magret de Canard séché et séché-fumé.
En effet, à la fin des années 60, fort de notre expérience dans la salaison et le séchage, nous avons eu l’idée d’appliquer cette technique sur le magret de canard.
Cela fût fait et ensuite beaucoup d’autres nous emboitèrent le pas.
Le magret est la poitrine, "le blanc" du canard engraissé et destiné à la production de foie gras.
Cette race de canard est le Mulard.
Nos magrets sont salés au sel sec, sur le même principe que le jambon et sont séchés dans nos salles d’affinage. Il nous faut trois semaines pour faire un magret quand d’autres le font en deux jours...

assiette composée
Bigourdane, Magret, Coppa :
un cocktail de saveurs

 

retour